les partis et le foulard : Analyse

Publié le par Mouedden

Analyse du texte sur le foulard, du Président du Parti Socialiste, Elio Di Rupo

 

www.neutralite.be
http://www.neutralite.be/dossier_de_presse_30_avril_2009.pdf

Le texte a le mérite de la clarté. Le PS estime que la question du foulard n’est pas centrale. Qu’il faut plutôt philosopher sur les questions du mieux vivre ensemble ou encore engager des éducateurs et des médiateurs pour les écoles à discriminations positives. Ainsi, le PS ne répond pas à la question de
www.neutralite.be

 

Le PS fait trois erreurs monumentales :

 

La première étant de considérer que c’est aux écoles de prendre la décision de tolérer ou d’interdire. Lorsqu’on sait que 95% des écoles l’interdisent, nous restons songeur sur « l’objectivité » des directeurs d’école.

 

Le second point étant de considérer que  c’est aux élèves de respecter la neutralité. Faux, la neutralité touche le corps enseignant. Le PS semble volontairement l’oublier.

 

Le troisième point est de penser que ce sont les médiateurs, éducateurs qui amélioreront le niveau catastrophique de l’enseignement considéré par l’enquête PISA comme le plus mauvais d’Europe. Il faut avant tout engager plus de professeurs et d’enseignants, réduire le nombre d’élèves dans les classes, diminuer les coûts de participation, renforcer les matières prioritaires : le français et les mathématiques. Il ne faut pas être Einstein pour s’en rendre compte. Il est regrettable à ce point de ne pas investir dans ce qui pourrait à terme faire évoluer la qualité de l’enseignement et garder toujours cette idée de solution « sparadrap ». Regrettable. Et dire que le PS possède des dizaines de spécialistes à l’Institut Emile Vandervelde. Consternant.

 

En conclusion, la réponse du Président du PS est négative pour les étudiantes musulmanes de notre pays, elle conforte l’exclusion et philosophe au lieu de trouver des solutions concrètes.

 

Il a osé : « La priorité réside dans la mise en place et le partage de bonnes pratiques du vivre ensemble et de l’interculturalité ».

 

Une phrase qui ne veut rien dire.

 

Analyse du texte sur le foulard de la Présidente du CDH, Joëlle Milquet

 

 

Comme trop souvent, le CDH a une position ambiguë et non conforme avec les valeurs qu’il dit défendre.

 

La présidente ne répond pas à la question de www.neutralite.be

Elle estime que : « les motifs religieux ne doivent pas être des obstacles à la scolarisation de certains enfants ». Cette façon de répondre subtile et démagogue démontre à suffisance que le CDH ne se mobilisera pas sur cette question. De plus qui oppose enseignement et liberté religieuse ? Ce sont bien les directeurs des établissements scolaires et non les étudiantes.

Elle estime néanmoins que le port du foulard n’est pas une entorse à la neutralité au sein de l’enseignement officiel.

Cependant, elle ne souhaite pas qu’un arrêté royal prenne une disposition générale. Pour faire simple, elle désire garder la situation actuelle qui de fait prône l’exclusion des filles portant le foulard. Consternant.

 

Elle a osée, Madame la Présidente : « C’est bien davantage par la promotion de la tolérance et de la connaissance réciproque (on le voit !) des cultures, et non par un arrêté et un décret, que nous pourrons réussir à bâtir une société interculturelle ».

 

Phrase bateau qui ne veut absolument rien dire !

 

En conclusion, la réponse de la Présidente du CDH, Joëlle Milquet est négative pour les musulmanes de notre pays, car loin de trouver une solution, elle souhaite garder tel quel la situation actuelle, déplorable.  

 

Analyse du texte sur le foulard du Président du MR, Didier Reynders

 

Le MR est laconique avec la formule « selon vous » qui démontre à suffisance le mépris du Président à une telle initiative (de www.neutralite.be bien évidemment)

 

Le Président du MR souhaite donner plus d’autonomie aux écoles.

 

Il n’y a rien à espérer d’un tel parti sur ce sujet. Il garde le statu quo et donc l’exclusion quasi généralisée des filles portant le foulard.

 

Il a osé : « Comme vous le savez certainement, notre Parti dont la philosophie et l’action publique se fondent sur le principe inaliénable de la liberté… » (Quelle blague !)

 

En conclusion, la réponse du Président du MR, Didier Reynders est négative pour les musulmanes de notre pays, car le parti n’a jamais été aussi proche d’un PRL conservateur et loin de la diversité et de la liberté qu’il dit pourtant défendre.

 

Analyse du texte sur le foulard du co-président d’ECOLO, Jean Michel Javaux

 

Ecolo est clair, il s’oppose à l’interdiction du port du foulard dans l’enseignement secondaire et supérieur et n’approuve pas que le Gouvernement de la Communauté française ait laissé à chaque établissement la responsabilité de prendre position en la matière, via le règlement d’ordre intérieur.

 

C’est une fameuse avancée. La proposition de www.neutralite.be est considérée comme juste et respectueuse de la Constitution et de la Convention des Droits de l’Homme par le co-président.

 

Il est prêt à en faire une base de discussion pour l’entrée du parti au sein du gouvernement. Ce qui dans le contexte actuel est à féliciter.

 

Il a osé : « Nous n’hésiterons pas à les utiliser comme base de discussion dans le cadre d’une négociation de participation gouvernementale à la Communauté Française.

 

En conclusion : Bravo ! En espérant qu’il osera affronter les trois partis « frères » sur un sujet devenu épineux par la faute d’une islamophobie latente…

 

  

Publié dans scrutin 7 juin 2009

Commenter cet article

Menacer+Saïd 05/06/2009 12:54

Un deuxième Chat d'aujourd'hui (5/6/2009), mais cette fois-ci avec Isabelle DURANT d'ECOLO.
Ma question était :
[Commentaire de la part de MENACER SAID]
Nous sommes une famille victime du problème du foulard et tous nos cinq enfants (garçons et filles) ont été exclus de tous les athénées de la ville de Bruxelles. Qu'elle est votre position et la position d'ECOLO sur le port du voile à l'école ?
La réponse était :
Isabelle Durant (Ecolo): @ Menacer et d'autres : sur le foulard : difficile et sensible, impossible de répondre par oui ou non, il faut le même programme pour tous, mais on ne peut se contenter d'envoyer la patate chaude aux directions d'école... Au plaisir de prendre le temps d'en reparler.

Que conclure entre programme et réalité sur le terrain ?
Merci

Menacer Saïd 04/06/2009 20:35

Je suis un père d'une fille qui a été exclue à cause de son foulard malgré qu'elle l'enlève. Car on a écrit que notre signature du ROI ne veut nullement dire une adhésion mais une signature sous la contrainte puisque qu'on n'est pas d'accord sur le point de l'interdiction du couvre-chef.
Pour cela, avant la réponse d'ECOLO à neutralité.be et suite à un chat avec Jean-Michel Javaux; j’ai posé la question suivante : quelle est votre position sur le port du voile à l’école ?
Sa réponse a été :
"Islamisation et voile: question complexe: ce serait très con d'avoir supprimé le poisson le vendredi pour le remplacer par de la viande allal; ce qu'il faut, c'est rappeler que ns sommes un Etat neutre et pas laique; ç à d qui accepte de financer différents courants philosophiques et religieux ms qui respecte aussi la neutralité de l'administration, sans signes distinctifs. ds les écoles, ça se passe plutot bien par une des accomodements raisonnables sur le terrain, école par école ms ns devrons lutter ensemble contre toute dérive intégriste ou manipulatrice et cela, il faudrait rappeler aux 2 partis qui draguent dangereusement pr l'instant les nouveaux nombreux électeurs bruxellois..."
Donc, que croire et qui croire ?
Je suis prêt à vous rencontrer ou à vous donner plus d'information.
Merci
Essalam

Yasmina Ouriaghli 28/05/2009 23:15

Ecolo a publié un démenti le jour même en disant qu'il n'était pas question d'en faire une base de discussion dans le cadre d'une négociation de participation gouvernementale.

ajb 23/05/2009 13:06

La position du Parti Socialiste de Lutte (PSL).

"Notre point de départ est d’être fermement opposés aux discriminations anti-musulmanes en défendant le droit de chaque musulman à pouvoir vivre sans subir l’islamophobie, indépendamment de sa classe ou de sa conception de la religion. Concrètement, cela signifie de lutter pour le droit des musulmans à pratiquer librement leur religion, y compris en choisissant librement de porter ce qu’ils veulent. Le véritable marxisme n’a rien à voir avec ceux de l’extrême gauche française qui ont refusé de s’opposer aux exclusions des jeunes femmes musulmanes qui portaient un voile à l’école. Nous devons activement défendre le droit de chacun de pratiquer la religion qu’il choisit (ou de n’en pratiquer aucune) sans avoir à subir de discrimination ou de préjugés".

Pour en savoir plus sur notre position entre l'islam et le socialisme : http://www.socialisme.be/psl/archives/2008/08/29/islametsocialisme.html

Pour les élections nous nous présentons aux:
Européennes sur la liste LCR PSL
Bruxelles : PC PSL LCR PH
Wallonie : PSL
Flandre: : LSP

n'hésitez pas a nous téléphoner pour avoir plus d'infos.