le CSA et radio Al MANAR "double jeu" ?

Publié le par Mouedden

le CSA et radio Al Manar, "double jeu" ?

Communiqué de presse

 

Le « double jeu » du CSA à l’égard de la radio Al Manar ?

 

 

Nous venons d’apprendre la sérieuse mise en garde du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel à l’égard de la radio Al Manar : http://www.csa.be/breves/show/325

 

Un animateur a ou aurait tenu des propos « haineux » et « discriminatoire » à l’égard du MR, du président français Nicolas Sarkozy et de la Ministre, Fadela Amara.

 

La plainte officielle du MR à l’encontre de la radio Al Manar qui a été reçu favorablement par le CSA démontrerait-elle qu’il faut automatiquement être issu d’un parti politique siégeant au CSA afin qu’une plainte soit prise réellement en compte. Si c’est le cas, c’est inquiétant pour notre démocratie et le CSA.

 

La question que nous sommes en droit de nous poser est la suivante : Pourquoi le CSA ne réagit-il qu’aujourd’hui, dès lors qu’un parti politique de notre pays est stigmatisé ? Pourquoi avoir gardé silence sur des nombreux dérapages depuis de très nombreuses années et notamment sur les deux plaintes que j’ai déposées au CSA ?

 

Le CSA a t’il une ligne objective et indépendante politiquement ? D’abord la reconnaissance de la radio Al Manar sur le nouveau plan de fréquence en juin 2008, semble avoir été avalisé sur des critères « suspicieux ». Il y a une opacité qui donne raison à ceux qui estiment que le plan de fréquence n’a été qu’un « marchandage ». Plusieurs radios communautaires non retenue ont déposé une plainte au Conseil d’Etat.

Il n’est pas sans rappeler que la radio est géré depuis le début des années nonante par le président, Ahmed Bouda, qui est membre, et militant actif du Parti socialiste depuis la fin des années 80. De plus, comment le CSA a-t-il accepté le dossier de la radio Al Manar, sachant que le Président de cette radio en est également le directeur ? N’y a-t-il pas un réel problème à accepter une radio ou une personne détient trois casquettes ? Quelle est la logique du CSA ? Ce dernier devra nous fournir des explications au plus vite, au risque de se discréditer totalement.

 

Le fait que Monsieur Ahmed Bouda ne figure pas sur la liste électorale  du 7 juin 2009 pour le Parti Socialiste semble démontrer que ce monsieur est devenu gênant pour ce parti.

 

A la lecture des événements, le CSA devra nous fournir des explications objectivées. La politisation outrancière des organes de contrôle de notre pays ne favorise malheureusement nullement l’indépendance des dits services. Aux politiques de mettre en œuvre une politique de salubrité publique afin de respecter la neutralité !

 

Je continuerai à suivre ce dossier, car les auditeurs et les communautés arabes, maghrébines et musulmanes de notre pays, mérite une radio qualitative, indépendante politiquement et au ton juste et équilibré. Nous ne pouvons reproduire un fonctionnement archaïque et non démocratique, d’un outil aussi important. A moins de penser que les populations d’origines maghrébines et musulmanes ne peuvent mériter mieux.

 

 

 

Mouedden Mohsin

0473.595.407 – newsmohsin@gmail.com

 

Ex animateur de la radio Al Manar expulsé au mois de janvier 2009 de manière unilatérale par le PDG de la station radio pour avoir fait son job d’informer les auditeurs sur le drame de Gaza.  

Publié dans actu-infos

Commenter cet article