Les éveilleurs de conscience !

Publié le par Mouedden

Bruxelles, le 28 août 2009

Les éveilleurs de conscience !

 
par Mouedden Mohsin


Un éveilleur de conscience est une personne qui dans sa fonction ou ses actions va éveiller et conscientiser les citoyens pour le bien général et ce malgré les risques encourues.


Ainsi, pendant le mois d’août, des éveilleurs de consciences ont mené une action de boycott des dattes provenant des terres palestiniennes sous colonies israélienne.


Le « Comité boycott Israël » (COBI) s’est vu interdire de distribuer des tracts sur trois communes (Anderlecht, Saint-Gilles, Schaerbeek, …), tout en recevant l’autorisation de trois autres (Molenbeek, Bruxelles, Forest), qui elles n’estiment pas que le COBI représente un « trouble à l’ordre public ».

Ainsi, militer pour les droits bafoués du peuple palestinien a un prix. Riduane El Afaki s’est vu dressé un procès verbal pour un montant de 300.00 euros (sic !) par la police de Molenbeek pour avoir distribué des tracts avec un mégaphone sans autorisation communale.


Tandis que Nordine Saïdi, a été menotté et embarqué devant les Abattoirs d’Anderlecht par les forces de l’ordre : Au commissariat, le policier n’aurait pas hésité à utiliser les termes suivants : « bougnoule», « terroriste (sic !) » ou encore cette prose tout en couleur : « rentre dans ton pays foutre la m… ». Comment se fait-il que les policiers, qui détiennent un pouvoir considérable, ne soient pas assez contrôlés et sanctionnés en cas de faute ? Suite aux émeutes de 1997 à Anderlecht, le Ministre de l’Intérieur de l’époque, Johan Van de Lanotte, avouait : «Le racisme est inhérent aux forces de l’ordre » (sic !).


En tout cas, plainte a été déposée au Comité P et au sein des organisations anti-racistes. Le jeune bourgmestre d’Anderlecht a néanmoins promis de diligenter une enquête et de sanctionner au cas ou les faits seraient avérés. Cependant, ce qui interpelle ici, c’est l’interdiction de distribuer des tracts par le bourgmestre d’Anderlecht (Schaerbeek et Saint-Gilles) pour des raisons plus politiques semble t’il que « sécuritaire », en effet, le comité mène ce type d’action depuis des nombreuses années sans que l’on ait enregistré le moindre incident. Ensuite, c’est le zèle extrême de certains policiers à respecter des directives liberticides.


Le boycott comme celui de l’Afrique du Sud sous l’apartheid ne serait-il pas envisageable dans certaines communes du pays ?


Fin août, un autre éveilleur de conscience, Luk Vervaert a été prié, par le « SPF Justice » de ne plus venir enseigner le néerlandais dans les prisons belges pour des questions de… sécurité ! Cependant personne n’est dupe, Luk Vervaert est un militant d’extrême gauche qui a mené des actions pour sensibiliser l’opinion publique sur la surpopulation carcérale et les conditions de détention parfois ahurissantes au sein de nos prisons. Cette mise à l’écart qui d’après l’intéressé est éminemment politique a de quoi inquiéter. Faudrait-il, comme chez les Soviets posséder la « bonne » carte politique pour également enseigner ?


Enfin, beaucoup en Belgique sensibilisent l’opinion sur la montée de l’islamophobie. Ils sont souvent considérés comme des alliés objectifs de l’intégrisme religieux, pourtant toutes les enquêtes démontrent que ce fléau est une réalité. Ce que beaucoup redoutaient s’est produit avec le premier assassinat d’une femme  musulmane portant le foulard, Marwa El Sherbini, enceinte de plusieurs mois, dans un tribunal en Allemagne, le 1er juillet dernier, par un jeune sympathisant d’extrême droite. Un an plus tôt, il avait fait le lien : « foulard = terroriste », en la menaçant verbalement et physiquement sur une plaine de jeux.


Le jour du jugement, elle sera poignardée au sein du tribunal. Son mari tentera de s’interposer, il recevra également plusieurs coups de couteau et une balle par des policiers qui estimaient que son faciès « basané » ne pouvait que le rendre coupable. Il survivra. Tandis que le criminel au chômage, blond sans diplôme et paumé, n’était ni basané, ni barbus et encore moins voilé, l’exemple parfait de l’intégration à l’Européenne !


Plus encore que l’extrême droite, les militants d’une laïcité résolument agressives et qui ont accès aux médias, politiques et « aux salons parisiens », influencent la société en tenant un discours policés mais non moins dangereux que la droite radicale. En 1987, la Belgique découvrait ébahi et admirative, Nabela Benaïssa, jeune fille portant le foulard, courageuse et représentant sa famille dans le drame des enfants disparus. Dix ans plus tard, la société a fait un spectaculaire bond en arrière en diabolisant toutes celles qui le portent.   


Ils semblent que certains soient incapables de faire une introspection, persuadés d’avoir de toute façon raison, face à « ces indigènes ». Le doute n’est plus permis, douter, douter qu’il nous disait, la raison, n’a point de doute, elle se persuade de détenir la vérité scientifique tout en faisant de sa propre profession de foi, un dogme. Les militants zélés de l’athéisme, sont-ils vraiment des laïcs ou les apôtres d’une nouvelle religion ?

 

L’ineptie semble ne plus avoir de limite, à l’heure ou des femmes sont privés de porter un foulard et sont automatiquement exclues de l’enseignement, de l’emploi et le de la société, d’autres sont privés de porter un jeans et parfois obligé de porter le foulard (Iran, Arabie, …). Ainsi, l’homme impose un port de vêtement au sexe dit « faible », liberté avez-vous dit ? Saluons le remarquable courage de la journaliste soudanaise, Lubna Ahmad Hussein,  condamnée par un tribunal de son pays à être fouettée pour « tenue indécente ». Elle avait eu le « tort » de porter un pantalon. Cette sentence politique a pour objectif de faire taire les journalistes critiques, à l’égard d’un régime dépassé. Son combat  a fait le tour du monde et devrait éveillait les consciences pour les droits de femmes bafoués.


Le pasteur nobélisé, Martin Luther King disait : « A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis ».

 Plusieurs communes bruxellois refusent la distribution de ce tract Gaza 2009

Publié dans actu-infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fidia 27/08/2009 09:34

Un seul mot : MERCI!!!!
Merci pour ce superbe article!