légiférons et manifestons !

Publié le par Mouedden

Musulmane assassinée en Allemagne au mois de juillet 2009 à cause de son voile.

"chassons la haine, pas les musulmans !"
"Excluons les islamophobes, non les musulmans"
"Protégeons les libertés et non les lois liberticides"


Légiférons, légiférons…et manifestons ce samedi 27 mars à 14h00 !


Par Mouedden Mohsin

Une fièvre surprenante semble avoir contaminé tous les partis francophones de la Région Bruxelloise, de la Région Wallonne et du Parlement de la Communauté française. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, notre pays est encore capable de nous « sublimer » et de faire ainsi bloc pour légiférer sur un dossier particulier, présenté comme extrêmement « sensible ». A gauche et à droite, tant la majorité que l’opposition semblent s’accorder sur un unanimisme qui ne laissera pantois pour ne pas dire béât que celui qui ne connaît pas assez la mentalité Occidentale. Les partis politiques belges sont bien capables d’aller au-delà de leurs clivages. Cette prouesse on la doit en grande partie grâce aux musulmans, qui dès lors deviennent un pilier (un ennemi ?) incontournable pour favoriser l’unité politique, tant espérée… Les partis politiques voteront probablement une loi liberticide dans les jours à venir suite à la victoire historique d’une enseignante musulmane portant le foulard. Après deux ans de bons et loyaux services, elle était mise à la porte comme une malpropre, comme le faisait d’ailleurs les américains conservateurs et le KKK envers les « nègres » dans les années 50 et 60. La victoire homérique de cette enseignante belge musulmane « entre guillemets » (comme nous considère Anne Marie Lizin et probablement la majorité des élus belges) pour garder son emploi à la Cour d’appel de Mons a provoqué un séisme politique (En appel, les magistrats en ont décidé autrement.

Ils rappellent que les libertés de pensée, de conscience et de religion sont essentielles, et qu’elles ne peuvent connaître de restriction que par le biais de textes législatifs. Le décret sur l’enseignement, concède la cour, réclame une attitude réservée de la part des enseignants qui doivent aussi s’abstenir de tout propos partisan, article DH 12.03.2010). Il fallait voir le lendemain les mines déconfites et les déclarations larmoyantes de certains ténors politiques. On se serait cru sous l’occupation allemande…Notre état de droit aurait subi là, une cuisante défaite…alors que la justice venait de donner raison à l’enseignante. Comprenne qui pourra. Le politique dans sa bonté naturelle estima que la justice avait donné un signal aux politiques pour … légiférer ! (Sic !)…ce n’est plus du Kafka, c’est du belge !

La plus consternante dans cette affaire aura été sans conteste, la co-présidente d’Ecolo qui dans sa méconnaissance du dossier surprendra même le MR lors de l’émission controverse, dimanche dernier. Madame Turine, estimait qu’il fallait interdire le foulard partout, et ce même dans le réseau libre. Ignorance et maladresse se donne rendez-vous pour faire aujourd’hui du parti vert, celui qui semble le plus hargneux sur la question du foulard…Madame Turine, ne doit pas connaître l’épisode de la « guerre scolaire », bon elle n’était pas encore née, mais quand même...Nous sommes loin du programme Ecolo de 2009 sur les libertés religieuses…le silence du co-président catholique semble là aussi procéder à une stratégie qu’il a expliqué dans le Soir et qui fera d’Ecolo, un parti qui « jouera » le jeu et ne prendra plus de risques (sur toutes les matières sensibles)… Le CDH amusé et le PS heureux, semblent suivre la courbe, tandis que le MR jubile, le PP de Modrikamen se marre et l’extrême droite applaudit…Il faut dire que depuis des mois, c’est l’hystérie dans le pays à cause des néo-réactionnaires et des Maccarthystes qui flinguent tout musulman qui tente de réussir… Tandis que les élus « allochtones » se font comme sur Gaza, silencieux…Pire, ils sont parfois ceux qui frappent les premiers, en rappelant à l’ordre les indigènes indisciplinés si peu reconnaissant qui « chez nous » ont droits « aux chômages et aux allocations familiales ». Des propos que Madame Mimount Bousakla n’a pas eu honte à tenir sur la RTBF et qui font la joie des islamophobes (1) (ex députée sp-a, depuis chez le populiste de Decker - interview RTBF « Question à la Une » 2006). A Charleroi, celle qui est la plus pro-active dans le sens de l’interdiction est une certaine échevine socialiste de l’enseignement au doux nom de Latifa Gahouchi (sic !)…A Bruxelles-ville, c’est encore une échevine socialiste, Faouzia Harriche qui semble la plus vindicative… L’histoire repasse t’elle les plats ?

Les colonisateurs une fois installés en « terra incognita », favorisaient une élite locale indigène qui servait à mater « la plèbe colonisée »… Ainsi, le colon, hiérarchisé pernicieusement les souffrances entre le « bon » et le « mauvais » colonisé. On verra également cette politique dans les camps de la mort par les nazis, en favorisant notamment les… « Kapos » (chef) ! Bien sûr, nos élus belges ne sont pas dans cette configuration, ni « Kapo », ni « élite », mais sont plutôt impuissant avec aussi la peur de perdre ses avantages, et il faut le reconnaître aussi, certains épousent idéologiquement la posture liberticide…

La neutralité et la laïcité sont ici devenues des armes idéologiques pour annihiler et assimiler une minorité, déjà largement discriminés. La laïcité s’est substituée à l’athéisme le plus intégriste et la neutralité est devenu un outil d’exclusion. Le comble de l’hypocrisie est atteint lorsque nos « doctes savants » rappellent combien les fonctionnaires se doivent d’être neutres, tout en se taisant sur un service loin, très loin d’être neutre…Ainsi, seul un vêtement permettrait de garantir cette dernière…Balivernes ! Ainsi, la babouche serait interdite également ? La djellaba également ? Seul la tenue vestimentaire Occidentale serait la bonne ? Mais qu’est ce que cette société dite moderne, qui même dans l’habit préconise l’assimilation ??? Pourquoi également s’acharner sur les élèves et les étudiantes qui ne sont nullement des fonctionnaires ? Elles sont mineures qu’ils disent…mais alors si je saisis bien, la neutralité s’impose aux enfants, dans le monde du travail…Bref, ce que vous nous proposez est ce qu’on appelle communément, une loi d’exception qui ne dit son nom. La laïcité, celle qui émancipe et qui libère est celle du spécialiste français de la laïcité, Jean Baubérot. On préfère inviter « la laïcité dogmatique » des réactionnaires belges…

En vérité, nous avons ici affaire à cette maladie de « l’homme blanc » (2), persuadé d’être détenteur de la vérité absolue, loin de la rationalité qu’il prône pourtant, qui lui fait considérer l’autre avec dédain et mépris. L’acharnement du MR, les sorties du PP contre les musulmanes et ce qui touche à l’islam avec l’aide volontairement malsaine de beaucoup de médias semble avoir contaminé la gauche, qui comme au temps de l’Algérie française se complait dans une posture indigne. La liberté religieuse qui est un droit Constitutionnel n’est pas le problème principal. Le principal problème de notre société est « l’homme blanc » qui part sa volonté d’imposer sa grille de lecture, sa pensée et sa vision du monde réductrice, mène ce dernier vers l’impasse. L’homme blanc est en perte de repère identitaires, philosophiques et culturelles, il pense qu’en s’acharnant sur les musulmans, il continuera à défendre son projet dominateur…Pour exister, il a besoin d’écraser l’autre, tant sur la plan international que sur le plan local…Tant que l’homme blanc ne sort de sa logique, le monde continuera à marcher sur la tête…

D’ailleurs, le monde a déjà tourné le dos à l’Europe… vieille dame avachie qui toise son monde avec ses valeurs putrides qui depuis l’extermination des Amérindiens et les « Lumières » mène ce dernier vers le chaos… (3) De la pyramide raciale à la traite négrière, de la colonisation aux deux guerres mondiales, du génocide juif à la complaisance rwandaise et l’embargo criminel Irakien, de Gaza aux soutiens des dictatures d’Amériques latine (opération Condor dans les années 70), l’Occident semble décidemment toujours persuadé de sa supériorité « morale » et « philosophique ».

Je me souviens que lorsque les femmes d’ouvrages portaient le foulard, elles ne dérangeaient personne, ainsi, elles étaient représentatives d’un certain regard « Occidental » orientalisé et fantasmé sur les femmes originaires du « Maghreb » ou « musulmanes », à savoir, soit la « dominée et soumise » et/ou la femme fantasmée avec son voile mystérieux…Aujourd’hui, qu’elles sont diplômées et visibles et qu’elles rivalisent en intelligence et en efficacité, la société élitiste tire la sonnette d’alarme « panique à bord ! ».

Après 500 ans de crimes et forfaitures, ils pensent encore aux indigènes et à « ya banania » et à « missiou s’il vous pli ». Continuons dès lors à résister, non pour le foulard qui est pour ma part un débat stupide qui démontre combien nos politiques sont ridicules, mais continuons plutôt à résister face à l’intolérance, à l’ethnocentrisme, à un racisme diffus et pour notre dignité qui n’est pas dans le foulard, mais dans le refus d’une vision ethnocentriste, fallacieuse et qui tire sa sève d’un postulat que l’homme blanc est supérieur...sur le fond rien n’a changé, car l’introspection n’a pas eu lieu.

Un malade ne peut guérir qu’à partir du moment ou il se sait malade, l’homme blanc persuadé d’être en bonne santé, nous impose sa folie… Faire le bonheur de la musulmane à sa place, lui dicter le « bien » et le « mal » de façon si paternaliste, via une mission civilisatrice revisitée ne passera pas.

Lorsqu’on mène ce type de combat citoyen, le combat devient légitime et ce malgré le résultat final. Et dire que demain, nos politiques partageront les petits fours avec les dictateurs du monde pour espérer des contrats mirobolants…en soi, une prostituée de luxe qui fermera les yeux sur les niquabs « dollarisés » mais qui exclura des étudiantes belges car portant le foulard…Qui pense encore que nous ne sommes pas dans la lutte des classes ??

Pour toutes ces raisons, je serai présent à la manifestation pour les libertés religieuses du samedi 27 mars à 14h00 devant la gare centrale…dans le calme et la dignité.

http://www.mouvdf.be/
 mouvdf@gmail.com - 0474/31.26.67
Texte intégral de la plateforme de fondation: ?
 

Note :

1) Mimount Bousakla sur la RTBF. Elle dit en substance : « on est dans un pays démocratique, des choses qui n’existent pas dans les pays arabes, on a une sécurité sociale, si vous n’avez pas de travail, il y a le chômage (sic), si vous avez des enfants, vous avez des allocations familiales, il y a tout, si vous n’êtes vraiment pas content, quittez le pays, désolé… http://moueddenmohsin.blogspirit.com/archive/2006/10/26/analsye-d-une-emission-de-la-rtbf-sur-l-islam.html

2) l’homme blanc : c’est un terme générique qui n’est pas propre à une couleur mais qui traduit l’idée que depuis la "conquête" de l’Amérique par Christophe Colomb, la soif de l’or et de l’avoir tout en annihilant les indigènes a été par la suite, justifié de façon innommable par des pseudos thèses scientifiques, des philosophes des Lumières (Montesquieu, Voltaire, …), notamment via la "pyramide raciale". Cela a contribué à donner un blanc seing à tous les criminels Européens et au projet coloniaux afin de faire du monde, un large champ de bataille pour le bien d’une extrême minorité qui rendit esclave la grande majorité de la planète. Avec comme conséquence la disparition de plusieurs communautés et l'un ou l'autre génocide…
Ce dernier loin d’avoir soigné sa maladie que l’on pense incurable, continuent de nos jours à agir avec légèreté en s’appropriant les richesses du monde, via certains outils, ce qui nous fait dire, que le concept de l’homme blanc qui n’est pas propre à l’Occidental a encore de « beaux » jours devant lui…. Ici, l’Occidental n’est évidemment pas l’ouvrier, l’employé ou le petit commerçant… mais celui qui a un pouvoir politique et économique véritable et qui poursuit une logique qui se proclame humaniste et démocratique, mais qui en bout de course n’a comme finalité que l’appropriation des richesses d’autrui. 3) lire l'ouvrage la haine de l’Occident de Jean Ziegler. Excellent ouvrage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article