les MRE et le MAROC "révolution"

Publié le par Mouedden

Etre marocain, c’est d’abord être citoyen, responsable et critique !

 

Par Mouedden Mohsin

 Le Maroc sera-t-il touché par les Révolutions Arabes ? Y a-t-il une « exception » marocaine ? Les marocains vont-ils suivre l’exemple de Tunis et du Caire ? Le Roi du Maroc n’est-il pas le meilleur garant pour une démocratie à venir ?

 Depuis un mois, le débat fait rage dans la communauté dite des « MRE », (marocains résidants à l’étranger), tant sur internet (facebook, mails, etc..), que dans la rue (cafés, etc…).

 Force est de constater que pour ce qui est de Bruxelles, la grande majorité des marocains (80-90%) pensent et estiment qu’il y a bien « une exception marocaine ». Au sein de cette frange importante pour ne pas dire écrasante, une minorité agissante estime pour sa part que toutes critiques envers le régime marocain et la Monarchie est l’œuvre "d’ennemis irréductibles" allant du Polisario, aux identitaires berbères (plus rares), l’Algérie, voir parfois des intégristes et des laïcards (si, si,…)

  Si la majorité des MRE estiment que la révolution en Tunisie et en Egypte est une victoire des peuples pour se libérer de dictateurs féroces, tous ou presque pensent que : "le Maroc est sur la bonne voie, que le Roi a impulsé une dynamique positive, qu’il y a une liberté de la presse et que globalement si le Maroc n’est pas une démocratie classique, il s’y approche à pas de géant…" 

  A côté de cette majorité parfois dithyrambique lorsqu’il s’agit de vanter « l’exemple marocain », une minorité (10-20%) estime que le Maroc doit non seulement connaître une Révolution type "Tunisie ou Egypte" mais plus encore, rappelle que la situation du Maroc est pire que celle de la Tunisie sur divers points.

Les propos sont durs, et souvent peu nuancés.

  Les politiques belgo-marocains restent étrangement silencieux même si nous savons que les 95% des échevins, députés, etc… sont plutôt pour la stabilité du Maroc, en espérant qu'il ne verse pas dans la révolution tunisienne.

  Pour ce faire, l’Ambassade du Maroc depuis des années a fait un travail remarquable de proximité en "quadrillant" la communauté marocaine « politique », « sociale », "cutlurelle" et « économique ». Ce travail porte ses fruits, puisque l’écrasante majorité de cette élite souvent patriote, parfois opportuniste soutien sans réserve la Monarchie marocaine. Ceux qui sont contre, sont assez rares et très marginalisés, ils préfèrent se taire avec pour l'un ou l'autre, une posture résolument critique envers le régime marocain. 

Ainsi, l'élite marocaine (et la communauté) des « MRE » est non seulement pro-monarchiste, royaliste mais fait parfois du zèle lorsqu’il s’agit de « défendre » la "patrie" menacée…

  Tandis que la minorité n'inspire guère confiance à la majorité des MRE, elle est d'ailleurs composée de militants d’extrême gauche, de syndicalistes, parfois d’islamistes, de laïcistes, d’identitaires berbères et de démocrates.

C’est ainsi que dans la plupart des manifestations devant l’ambassade du Maroc pour dénoncer tel crimes, emprisonnement ou situation déplorable, il y a souvent au maximum de 30 à 120 personnes.

  Si la grande majorité des MRE estiment qu'il y a bien des choses inacceptables, la solution qui passerait par le remplacement de la Monarchie par une République, ou encore de passer via un scénario à la tunisienne ne pourra apporter au pays que malheurs et calamités.

  C’est ainsi, que certains citoyens dits « MRE » se trouvent parfois pris en « otage » par des discours radicaux, soit des « pro » ou des « anti »… Vous avez ainsi intérêt à choisir votre « camp ».

  Pour ma part, je pense que les MRE doivent absolument adopter une posture critique et civique, être responsable et ne pas s’embarquer dans des « mouvements » ou « groupuscules » nébuleux ayant des intérêts politiques et idéologiques propres. A côté de cela, beaucoup de marocains ont encore peurs...les années de plombs n'ont pas favorisé l'esprit démocratique. Beaucoup d'MRE pensent qu'ils ont tout à perdre en s'exprimant sur le sujet. Peut-être ont ils en partie raison, cependant il y a une liberté d'opinion au Maroc tant que le Roi n'est pas visé, même si des magazines laïcards comme TELQUEL ont été loin dans les critiques...

  En conclusion, les MRE ne doivent ni donner un blanc seing au régime actuel en l’encensant par un patriotisme idiot et stérile, ni adopter une posture radicale qui privilégierait une anarchie qui passerait de facto par la chute de la Royauté.  Je pense pour ma part que le Prince Moulay Hicham est pour le moment la voix du juste milieu.

  C’est ainsi, que nous devons privilégier une troisième voie, non celle de la majorité qui loue les « bienfaits » du pays, ni celle de la minorité qui abhorre le pays. Cette équation est la plus difficile, car elle nuance, désire construire. Et changer radicalement l’état du pays, sans le dépecer ou le plonger dans un avenir incertain ou religieux et laïcards, arabes et berbères, risquent de faire du pays une poudrière. Le Roi du Maroc et les marocains le savent. Le Maroc doit absolument changer, c’est une urgence.

  A  nous, MRE de nous retrousser les manches pour nous investir sérieusement via le monde politique propre, les syndicats, les associations pour favoriser une culture démocratique et enfin entrer au 21ème siècle.  

  Car depuis les années 60, notre seul apport aux marocains du pays, aura été les  « devises » et quelques « biens » matériels. Trop peu. Beaucoup trop peu. A la seconde génération et à la troisième de se retrousser les manches pour ne pas tomber dans la posture des "amicalistes" idiots ou des pourfendeurs stériles.

  

Commenter cet article

Taha Anas 17/02/2011 11:25


Je voudrais ajouter quelque chose, il ne faut pas juger le Maroc de l'extérieur, il faut s'y rendre et observer finement sa politique et son économie, afin de constater que le pays connait une
croissance rapide et exceptionnelle, et ce, dans tout les domaines.


Taha Anas 17/02/2011 11:17


Bonjour à tous,

Je voudrais tout d'abord vous dire que toute personne qui soutient tout mouvement de révolution contre le gouvernement marocain, ou encore contre le roi lui même, ne veut que du mal au Maroc. Il
est plus qu’évident, que tous ces mouvements sont pour la plupart encouragés, et organisés par des gens qui ne peuvent prétendre être Marocains. Vous comprenez sans doutes pourquoi, il s'agit de
groupes et de gouvernements qui veulent semer le trouble au sein de notre bien aimé Maroc. Tout cela dans le but de plonger le pays dans l'anarchie totale, et dans un retour en arrière qui nous
mènera, nous les Marocains, tout droit vers la pauvreté et le sous développement. Ils disent vouloir la liberté, mais en réalité ils ne veulent que s’emparer du pouvoir, et ce pour récolter et
voler tout le bien que notre roi Mohamed 6 a pu faire pour nous.

J'encourage les Marocaines et les Marocains à se mobiliser, pour prouver que nous sommes tous unis, pour soutenir Sa Majesté le roi Mohamed 6 que Dieu nous le préserve, afin de garder ce niveau de
développement qui ne cesse de croitre, et ce grâce à sa politique moderne, et à son investissement pour le bien de tout ses citoyens. Pour vous le prouver voici quelques chiffres qui montrent bien
que le Maroc sous Mohamed 6 est sur la bonne voie :

- Le Maroc a enregistré durant les cinq dernières années un taux de croissance moyen de 6,5 %. En 2001 et dans un contexte de contre performance du secteur agricole, de morosité de la conjoncture
internationale, l'économie marocaine a enregistré un taux de croissance estimé à 6,5 % contre 1 % en 2000, 5,2 % en 2002, 6,5 % en 2003 plus de 8 % en 2006 et quasiment 5 % en 2010.

- Les équilibres financiers sont progressivement restaurés. De 12 % du produit intérieur brut (PIB) en 1982, le déficit budgétaire a été ramené à 2,7 % en 2001 et à 3,5 % en 2003.

- L'inflation est de 6,1 % en 1995, la hausse des prix a été ramenée sous la barre des 3 %. En 2000, elle a été contenue à 2,5 %, à 1,4 % en 2001, à 2,1 % en 2002 , à 1,2 en 2003 et 1,5 en
2006.

- Etc.…

En sommes, il est clair que le royaume du Maroc connait ces dernières années une croissance record, une stabilité exemplaire, et ce grâce à un atout majeur qui fait sa force, à savoir un peuple
marocain uni, qui ne souhaite en aucun cas voir le trouble, et le désordre régner au sein du pays, à cause de groupes sous développés, analphabètes, inconscients, et manipulateurs par-dessus tout.
Ils justifient leurs propos par des mensonges, et cela est inadmissible pour tout les marocains. Montrez leur donc qui nous sommes, en soutenant notre Roi, et en leur montrant que rien ne peut nous
séparer, méfiez-vous de ces groupes et de leurs paroles trompeuses, diffusez ce message autour de vous, il s’agit de notre pays, et ça relève d’une importance extrême. Que Dieu nous protègent de
ces gens, et je voudrais finir ces justes mots en citant fièrement l’étendard du Maroc : Allah al Watane al Malik.